Blog,  Huiles végétales,  Soin

Les huiles végétales

Souvent confondues, il est primordial de bien faire la différence entre les huiles essentielles et les huiles végétales. Découvrons ce que sont les huiles végétales, la qualité, la composition nutritionnelle et leurs multiples possibilités d’utilisation.

Origine

Dans un premier temps, il faut savoir qu’une huile végétale est extraite par pression des noix, des graines ou des fruits de certaines plantes.

Ce sont donc plus des “jus” huileux de plantes, elles sont donc souvent alimentaires.

Ensuite, vous trouverez aussi des macérâts huileux, résultats d’une macération d’une plante dans une huile végétale pendant plusieurs semaines. C’est le cas des huiles d’arnica, carottes, calendula…

La qualité des huiles végétales

Une bonne huile végétale doit être :

  • vierge
  • de première pression à froid
  • bio.

Mais pourquoi de tels critères ? 

Revenons sur chacun. Tout d’abord, le critère “vierge” vous permettra d’être certain que la matière première n’a subit aucun traitement ni avant ni après le pressage.

Ensuite, la première pression à froid signifie qu’elle a été obtenue par un processus simple : les parties de la plantes contenant l’huile ont été écrasées à l’aide d’une presse. Ce procédé ayant été réalisé “à froid”, on ne chauffe donc pas, l’huile extraite est meilleure. De même, la première pression vous garantira un certain degré de qualité (oui oui il est possible de presser 2, 3, 4 fois…mais plus tu presses, plus la qualité baisse !).

Pour finir, la notion de Bio, informe que la plante à l’origine de l’huile a été produite selon les principes de l’Agriculture Biologique, seule garantie de l’absence de produits phytosanitaires dans votre huile.

Pour ce qui concerne les macérâtes huileux, il vous suffit de vous assurer que l’huile utilisée est bien vierge, bio et de 1ère pression à froid.

Comment les utiliser ?

Les huiles végétales permettent de diluer les huiles essentielles (pour rappel, en général, on ne met jamais une huile essentielle pure sur la peau).

Cette synergie, en respectant les bons dosages, vous offre la possibilité d’obtenir de très bons résultats sans agresser la peau et les muqueuses.

L’huile végétale possède également de nombreuses vertus en usage unique et/ou coupler entre elles. Elle peut s’utiliser sur tout le corps et certaines peuvent également s’ingérer.

Pourquoi sont-elles si efficaces sur notre peau ?
Tout d’abord, parce que notre couche cornée contient des triglycérides ou leurs dérivés, provenant de notre alimentation (huiles alimentaires, mais aussi poissons gras et certains légumes). Du coup, notre peau les reconnaît et sait comment les utiliser. 
 
Les 6 indispensables à avoir

Si je ne devais en choisir que 5, ce serait :

Comment les conserver ?

Contrairement aux huiles essentielles qui sont des produits plutôt stables, les huiles végétales sont bien moins stables et vieillissent (se rancissent).

Elles sont donc sensibles à la lumière, l’air, la température, le contact avec certains métaux (on évite donc de les conserver dans du métal). Si votre huile est oxydée vous lui trouverez une odeur désagréable.

Les informations produit vous permettront de savoir si vous devez conserver les huiles au frigo, à l’abri de l’air et de la lumière et, surtout, le temps de conservation après ouverture.

De manière générale, je vous conseille de les conserver à l’abri de la lumière, dans un flacon fermé et à la bonne taille. Et oui, plus l’huile est en contact avec l’air, plus elle s’oxydera vite. Mieux vaut donc une petite bouteille pleine qu’un gros bidon presque vide…

Je vous partage ce joli tableau trouvé sur internet avec les dates limites de consommation et les conseils de conservation :

Vous trouverez de nombreuses autres références sur le site AyaNature.

 

…Il ne faut pas jeter de l’huile sur le feu…

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cart
  • No products in the cart.