Blog,  Huiles végétales,  Je remplace par...

Démaquillage à l’huile

Voici plus de 2 ans que je me suis tournée vers la slow cosmétique et donc au démaquillage à l’huile végétale.

Comme beaucoup, j’ai d’abord eu un instant de flottement en me disant qu’avec ma peau mixte (donc avec une zone T brillante) ce n’était peut-être pas l’idéal … Mais, toi même tu sais, j’aime vivre dans le risque et je me suis lancée corps et âme (oulalala, au moins tout ça tout ça).

Bref, je me suis rendu dans ma boutique bio et j’ai choisi une huilé végétale de noix de coco (ah je t’avais dit que j’étais une dingue ! #humour).

 

Pourquoi se démaquiller ? 

Même si cela peut paraître naturel et logique pour certaines personnes, je tiens à rappeler que le démaquillage est une étape OBLIGATOIRE et non négociable chaque soir, que vous soyez maquillée ou non ! Peu importe l’heure, c’est l’une des étapes clés pour avoir une jolie peau.

Tout d’abord, le démaquillage permet d’éliminer toutes traces de maquillage, mais aussi les poussières, salissures, cellules mortes, sueur,…accumulés durant la journée. C’est ainsi, qu’ensuite, votre peau pourra respirer et se régénérer sainement, sans prendre le risque d’avoir des pores obstruer ou l’apparition de boutons. Le démaquillage est la première étape d’un rituel de soin, donc d’un instant de détente à dorloter sa peau. Profitez-en !

Et, pour finir, c’est le meilleur moment pour hydrater, nourrir et soigner sa peau. Le démaquillage aide à l’efficacité des produits.

 

Pourquoi un démaquillage à l’huile végétale ? 

Le maquillage est composé de gras. Et comme vous le savez le gras et l’eau ne se mélangent pas… votre eau micellaire n’est donc pas pleinement efficace. Or l’huile végétale est un corps gras, elle va donc dissoudre et attirer très rapidement TOUT le maquillage même le waterproof (magique !) et sans effort.

De plus, l’huile n’a aucun effet décapant, bien au contraire elle va respecter notre épiderme et lui apporter des bénéfices.

Ensuite, c’est un mode de démaquillage doux, sain et respectueux de votre peau et de l’environnement.

 

Pour qui ?  

Pour tous sans exception ! Je préconise simplement d’adapter son choix d’huile végétale en fonction de son type de peau et ses problématiques (point suivant).

 

  Quelle huile  pour quel type de peau ?    

Ma chouchou reste l’huile de coco, facilement trouvable. Mais attention cette huile peut être comédogène, il faut alors être très vigilant sur le nettoyage. Si c’est le cas pour vous, je vous conseille alors jojoba, noisette, argan, avocat, abricot, olive,…

Quelques exemples d’huiles végétales en fonction de votre type de peau :

  • grasse : jojoba, noisette, noyaux d’abricot
  • mixte et/ou acnéiques : noyaux d’abricot, avocat, jojoba, macadamia
  • normale : noyaux d’abricot, coco, noyaux d’abricot
  • sèche et/ou sensible : amande douce, coco, camélia, avocat, chanvre, noyaux d’abricot (ou toutes les autres, bande de chanceux !)
  • mature : argan.

 

Les étapes du démaquillage à l’huile

Avant toute chose, je me lave les mains avec un savon.

Ensuite, je prélève une petite noisette d’huile dans ma main. Au besoin, je la chauffe.

Puis je frotte l’intégralité de mon visage avec. Je masse en insistant bien sur les yeux pour bien dissoudre mascara et eye-liner (ça va très vite). Hellooo team panda.

C’est au tour de la lingette lavable de rentrer en scène. Je l’humidie pour me permettre de retirer l’huile et le maquillage tout en douceur et très facilement.

Je passe ensuite au nettoyage de ma peau. Oui parce que démaquiller c’est bien mais ensuite il est quand même primordial de bien tout retirer et s’éviter l’apparition de pores bouchés, comédons…

Pour cela, vous pouvez choisir un savon saponifié à froid, un savon d’alep ou un nettoyant moussant de bonne composition.

Sur un visage humidifié, faites mousser le produit quelques minutes. Rincer à l’eau clair et sécher à l’aide d’un mouchoir lavable propre.

Je vaporise ensuite mon visage avec un hydrolat correspondant à mon type de peau. Il permet d’ôter le calcaire tout en traitant d’éventuels désagréments.

Je passe à l’application de mon gel d’aloé vera puis de ma crème et/ou sérum de nuit.

Ces étapes vous paraissent infinies ? Promis, montre en main, vous n’en avez pas pour plus de 5 min !

 

Comment choisir son huile ? 

Je vous explique dans cet article comment choisir une huile végétale.

Très brièvement, il faut donc que votre huile soit vierge, de première pression à froid et bio !

Si jamais, comme moi, tu optes pour la noix de coco. Je te conseille de la choisir dans un pot en verre et non dans un tube. En dessous de 25°, l’huile de coco se fige (totalement normal) du coup il est plus simple (et économique) d’en prélever et de la chauffer dans sa main plutôt que de passer plusieurs minutes à réchauffer un tube pour extraire l’huile…

En plus, une fois terminé le pot te sers pour des tas d’autres choses : conservation, confitures, rangement, bougies, DIY,…

 

Où acheter ses huiles végétales ? 

Vous trouverez des huiles végétales de qualité dans des boutiques bio, rayon bio des supermarchés…et en ligne surtout !

Je vous partage quelques références du site Aroma-Zone :

Et bientôt dans la boutique !

 

Mon avis

Non mais vraiment, pourquoi n’ai-je pas sauté le pas avant ??? Je n’ai jamais eu un démaquillage aussi complet, efficace et qui en plus m’aide à rééquilibrer ma peau ! C’est bien simple, je ne reviendrai pas à un démaquillage avec des produits type eaux micellaires, démaquillants… Je vous recommande cette méthode les yeux fermés !

Bref, le démaquillage à l’huile, c’est la vie.

 

 

 

…Le bonheur le plus doux est celui que l’on partage…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *